lundi 15 septembre 2008

169. Montpellier. Café Van Gogh. 15 septembre 2008.

1 commentaire:

Cécile a dit…

Je suis arrivée ici en cliquant sur le lien du commentaire que vous avez laissé sur le dernier article du blog d'Emmannuel, dont nous sommes d'accord quant au talent monstrueux.

J'aime beaucoup votre travail. Etant moi aussi une admiratrice des croquis de Sfar ou de Sempé, je retrouve ici, sans que la filiation soit plagiesque comme c'est souvent le cas, cette ambiance dingue, poétique, à la naïveté contrôlée, aux paysages et aux visages vrais qui deviennent objets de fantasmes comme dans les livres aimés de l'enfance, ce trait fou-furieux impulsif qui transforme les feuillages en dentelle... le tout baigné dans les limbes de l'aquarelle.
Oui. Ca me fait le même effet que les dessins de Sempé, de Blake ou de Sfar, mais ça a le mérite d'être différent.

Vraiment, félicitations, et merci!